Gagnez un an d’Amenitiz gratuit!

Cliquez ici pour en savoir plus

Prix d'hôtel par personne ou par chambre

Hôtel, prix par personne ou par chambre : notre guide

Le prix d’un hôtel varie d’un jour à l’autre en fonction de divers paramètres : l’offre et la demande, le niveau de service, la région où se situe l’hôtel, l’expérience client proposée, la qualité du produit, etc. Ces facteurs sont inclus dans le yield management, un concept visant à maximiser le taux d’occupation des chambres et à améliorer les revenus de l’établissement.


Ci-dessous, nous vous expliquons comment les tarifs d’hôtel sont fixés, pourquoi les prix augmentent et si le prix d’un hôtel n’est par personne ou par chambre ?


Quel est le prix moyen d'une chambre d'hôtel ?


Dans un hôtel, le prix est-il par personne ou par chambre ? Cela dépend en premier lieu de l’établissement hôtelier, mais en règle générale, les hôteliers définissent leurs tarifs par chambre et pas par personne.


Toutefois, un client voyageant seul peut se retrouver à payer une chambre plus chère : disons par exemple que ce dernier réserve une chambre double, mais qu’il sera seul à l’occuper, il sera donc obligé de payer la totalité du prix alors que s’ils étaient deux personnes, le tarif serait divisé en deux. C’est ce qui est défini par le « supplément single ». En réalité, le prix demeure le même, mais comme le client réserve une chambre double (ou autre) pour une seule personne, il devra payer le double d’une personne qui partage la sienne avec une autre.


Concernant les tarifs moyens d’une chambre d’hôtel, ils varient grandement le classement de l’établissement, ainsi qu’en fonction d’autres paramètres (la région, nature des services proposés…). Voici une estimation des prix moyens d’une nuit à l’hôtel selon le nombre d’étoiles attribuées :


  • Hôtel 1 étoile (super économique) : 41,80 €
  • Hôtel 2 étoiles (économique) : 68,20 €
  • Hôtel 3 étoiles (moyenne gamme) : 98,40 €
  • Hôtel 4 étoiles (haut de gamme) : 189,50 €
  • Hôtel 5 étoiles : au-delà de 189,50 €


Bien entendu, plus le nombre d’étoiles est élevé, plus le niveau d’exigence sera haut et donc, les responsabilités de l’hôtelier seront plus importantes. Pour une gestion optimisée et facilitée, nous vous conseillons notre logiciel de gestion hôtelière, un outil incluant plusieurs options et vous permettant entre autres de mieux gérer vos réservations, de visualiser en un seul clic la disponibilité des chambres et de vérifier rapidement vos facturations et vos impayés.


Qui fixe les prix dans un hôtel ?


L’une des clés de la gestion des prix d’un hôtel est le yield management ou revenu management. En effet, la majorité des hôteliers se basent aujourd’hui sur cette stratégie pour fixer leurs tarifs en prenant en considération les variations de l’offre et de la demande.


Pourquoi le prix d’hôtel augmente ?


Comme cité plus haut, ce sont les variations de l’offre et de la demande qui influent en premier lieu sur les tarifs d’un hôtel : si la demande est importante, les tarifs vont augmenter afin de maximiser la rentabilité de l’établissement. À l’opposé, si la demande baisse, les prix vont chuter pour éviter de se retrouver avec un trop plein de chambres vides.


De cette façon, l’hôtelier instaure une tarification dynamique et peut agir sur les prix afin de maximiser les revenus. Le manque observé durant la basse saison peut être pallié durant la haute saison ou les périodes de grande affluence.


Plusieurs critères entrent en compte lors d’une tarification basée sur le yield management :


  • Critères internes : charges de l’hôtel, taux de remplissage des années précédentes, pourcentage des ventes, segmentation client
  • Critères externes : conditions météorologiques, saisonnalité, tarifs appliqués par la concurrence, événements (salons, conférences, grèves, manifestations publiques…)


D’autres facteurs sont également pris en considération. Citons notamment le taux d’occupation, qui aide à définir la barre des tarifs durant une période donnée. Le positionnement de la concurrence dans une même région, notamment des établissements du même niveau, est également pris en compte, ce qui est facilité par les différentes OTA et HBT.


Un autre facteur est le taux de revient réel. Toutefois, la minutie de la comptabilité hôtelière fait qu’il est difficile de définir avec exactitude ce seuil. Le coût des différents canaux de distribution influe également sur les tarifs d’hôtels et peut être assez considérable (10 à 20% des tarifs). En se basant sur ces différents paramètres, l’hôtelier fixera sa tarification sur le BAR rate (meilleur tarif disponible). Ce seuil sera divisé en plusieurs sous-tarifs qui correspondent à des niveaux anticipés de demande selon les saisons (forte à faible demande). Ce sont ces sous-tarifs qui seront affichés selon les paramètres cités plus haut et qui varieront en fonction des périodes.



DEMANDEZ UNE DÉMO GRATUITE



Dans les hôtels, les prix par personne ou par chambre sont soumis à une tarification dynamique, ou yield management. Cette stratégie permet de définir les tarifs selon les variations de l’offre et de la demande, ce qui aide les hôteliers à optimiser leurs revenus et à se rattraper sur les pertes observées durant la basse saison.



Orange background with text How to create a hotel website which converts visitors into guests?
Guide for independent hotels
Comment créer un site d’hôtel qui augmente vos réservations directes?
Guide pour les hôtels indépendants
Amenitiz-Icon-White
Orange background with text How to create a hotel website which converts visitors into guests?
Guide for independent hotels
Augmentez les réservations directes de votre hôtel
Reprenez le contrôle sur vos réservations